BeaumadierConcert 1

Dimanche 9 octobre 2016

15:25

Salle des colonnes – Grand-Champ, Gland

Programme

Vincenzo de Michelis | “Scottisch”op. 39

Mathieu André Reichert | “souvenir du Para “op. 10

Johannees Brahms  | danses hongroises 2,7,8,21 arrangées par V. Poltz

Fritz Kreisler| “liebeslied”

Joachim Andersen  | “moto perpetuo” op.8

Sophie Dufeutrelle | Flammerolle – en première mondiale – commande de Jean-Louis Beaumadier

Eugène Damaré | “le merle blanc ”

Artistes

Jean-Louis Beaumadier | piccolo

Véronique Poltz | piano

Sophie Dufeutrelle | compositrice

Concert 2

Dimanche 9 octobre 2016

Théâtre de Grand-Champ, Gland

17:00

Programme

Claude Debussy | prélude de l’après-midi d’un Faune,  transcription pour orchestre à cordes, flûte et harpe | Patrick Gallois

WA Mozart | Concerto pour flûte et harpe | Sébastian Jacot et le lauréat du concours de Harpe ‘Les Rencontres de Harpe en Ile de France’

Pause

Frank Martin | Ballade pour flûte et orchestre | Silvia Careddu

Jean-Michel Damase | Concerto pour piccolo et orchestre, en création | Jean-Louis Beaumadier

Artistes

L’Orchestre de Chambre de Genève

Patrick Gallois | direction et flûte

Silvia Careddu | flûte

Sébastian Jacot | flûte

Jean-Louis Beaumadier | piccolo

Lauréat du concours de harpe, nom à venir en mi-juin

Jean-Louis Beaumadier, piccolo

Jean-Louis BEAUMADIER a commencé ses études de flûte avec Joseph RAMPAL au Conservatoire de Marseille, et les a poursuivies au Conservatoire National Supérieur de Musique avec Jean-Pierre RAMPAL. Lauréat des concours Internationaux de Genève et de la Guilde Française des Artistes solistes, soliste de l’Orchestre National de France pendant douze ans, il est devenu par la suite grâce à son abondante discographie (Grand Prix de l’Académie Charles Cros), à ses concerts en Europe, aux Etats unis et Extrême orient, et à sa collection pour le piccolo aux éditions Billaudot, l’un des tout premiers représentants de la flûte piccolo dans le monde.

Son goût très vif pour le piccolo et les instruments en bois date de ses jeunes années quand sa famille lui avait acheté un magnifique piccolo ancien, « Bonneville », en ébène. Depuis plusieurs années, il a entrepris un travail en profondeur pour faire mieux connaître le piccolo et faire partager aux autres sa joie d’en jouer. Au début, piccolo aux Concerts Colonne puis pendant douze ans, piccolo solo de l’Orchestre National de France, il joue sous la direction de chefs prestigieux : Sergiù Celibidache, Karl Böhm, Leonard Bernstein, Lorin Maazel, Seiji Ozawa, Wolfgang Sawalich, Pierre Boulez… et travaille également avec d’autres orchestres dans le monde comme le « Saïto Kinen orchestra » de Seiji Ozawa.

www.piccolo-beaumadier.com